Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une Ligue 1 en cours d'hispanisation

Publié le par JoSeseSeko

Une Ligue 1 en cours d'hispanisation

Samedi 17 mai, le championnat de France de football en a terminé, pour la saison 2013-2014. Le Paris Saint-Germain confirme son titre acquis l'an dernier, en redevenant champion de France, devant l'AS Monaco. Ce que j'avais senti venir il y a un an déjà, et rares sont ceux qui ont lu et partagé mon point de vue à ce moment-là.

On assiste bel est bien à une hispanisation de la Ligue 1 sous nos yeux. Encore faut-il qu'on ne soit pas béats, comme beaucoup de supporteurs parisiens, anciens supporteurs lyonnais pour la plupart (comportement de footix, équivalent de moutons dans le lexique de ce sport). Ces dits supporteurs ayant célébré le titre de leur équipe en les sifflant au moment de leur défaite à domicile contre Rennes, le 7 mai dernier. Décidément, le PSG ne sait pas célébrer ses titres, avec des pseudo-supporteurs, pas forcément civilisés. Une hispanisation d'autant plus surprenante que POUR UNE FOIS, le titre de champion d'Espagne échappe au FC Barcelone et au Real Madrid. C'est, en effet, l'autre club de la capitale espagnole, l'Athlético Madrid, qui est allé chercher le titre à... Barcelone, face au Barça de Lionel Messi, Xavi, Andrés Iniesta, etc.

Pour la prochaine saison, même si le Racing Club de Lens revient, avec un riche propriétaire azéri qui lui assure un financement correct (dit propriétaire pas forcément plus riche que les qataris du PSG, que Dimitri Rybolovlev de l'ASM, ou que Margarita Louis-Dreyfus de l'Olympique de Marseille, ce dernier exemple suscitera le prochain paragraphe), le schéma PSG-ASM et les autres va se confirmer! Cette saison, c'est Lille qui s'est comporté comme le meilleur des autres (et encore, il a du batailler jusqu'à la fin, avec les Verts de Saint-Étienne qui étaient sur les talons du LOSC), en ayant fait un parcours semblable à celui de l'OM la saison précédente, mais tout porte à croire que ce ne sera pas forcément le cas l'an prochain.

Maintenant, regardons le cas marseillais. 2ème la saison passée, l'OM avait pour objectif le podium cette saison, considérant comme actée, la supériorité du duo PSG-ASM. Non seulement, c'est signe qu'il y a un manque d'ambition du côté de l'hydre de Lerne qui dirige ce club, mais en outre, ça démotive les joueurs, qui ne vont pas trop se fouler dans les matchs. Puis certains supporteurs olympiens avaient prévenu que cette saison serait ratée, et ils n'ont pas été écoutés. Il serait temps, de leur rendre hommage (notamment ceux qui administrent la page "Rendez-nous l'OM" sur Facebook). Dans l'Équipe du 18 mai, José Anigo, entraîneur intérimaire suite au renvoi d'Élie Baup en décembre 2013, alors que l'OM était 4ème à ce moment-là, indique avoir "un bilan correct et honnête." Donc, une 6ème place finale lui parait correcte. Il a fait pire que Baup! C'est un bilan d'incompétent, tout comme l'est Vincent Labrune, le président, qui gesticule en faisant croire que l'OM va s'en sortir avec l'arrivée de Marcelo Bielsa comme entraîneur et directeur sportif du club, tout comme il gesticulait l'an dernier avec son "projet Dortmund". De vulgaires écrans de fumée lancés par l'hydre de Lerne, pour mieux aliéner les supporteurs olympiens lambda, et comme le disent les Inconnus: "il ne faut jamais prendre les gens pour des cons, mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont." Et pourtant, il y a une alternative, qui fera peur à l'hydre de Lerne si les supporteurs deviennent rationnels et unis. C'est l'arme des socios! Et ce serait une expérience presque autogestionnaire à mener à grande échelle dans ce cas. Seulement, l'unité et le courage doivent aller de pair. Ce qui est loin d'être le cas, les supporteurs olympiens (comme d'autres) préférant laisser-faire le foot bourgeois s'exprimer, quitte à tuer le football, tout court.

Commenter cet article