Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un accord à 100 milliards de dollars!

Publié le par JoSeseSeko

Un accord à 100 milliards de dollars!

Le gouvernement sud-africain a déclaré dans un communiqué, jeudi 21 août, qu'il ratifie le traité du grand Inga, avec le gouvernement de la République Démocratique du Congo, afin de participer au financement et à la construction du barrage Inga 3.

Ce barrage a un coût estimé à 100 milliards de dollars, d'après l'agence de presse Bloomberg. Mais s'il est mené à bien, ce projet hydroélectrique pourrait produire 40 000 mégawatts d'électricité. L'Afrique du Sud ratifie d'autant plus cet accord passé avec le Congo-Zaïre que 2 500 mégawatts sont prévus à être exportés vers la nation "arc-en-ciel".

Ce projet est essentiel pour assurer le développement de l'Afrique centrale et australe, puisque la Zambie compte également profiter du projet Inga 3, et pour l'ex-Zaïre, cela confirmerait enfin le réveil de ce géant, aux ressources énergétiques telles qu'il est surnommé le "scandale géologique" par nombre d'observateurs. Certains analystes estiment que la population ayant accès à l'électricité, passerait de 9 à 60% avec ce barrage. L'enjeu est donc colossal!

D'autres pays tiennent à soutenir ce projet et en espèrent également des retombées. C'est le cas de l'Égypte, qui par la voix de son ambassadeur à Kinshasa, Achraf Ibrahim, annonce sa volonté de faire débloquer des fonds auprès des pays du Golfe pour le barrage hydroélectrique.

En tout cas, voilà des projets d'avenir qui donnent envie d'y croire. Encore faut-il que ça aille au bout. Le ministre des Ressources hydrauliques et électricité, Bruno Kapandji Kalala, a annoncé qu'il y aurait six phases de construction, et que la production pourrait être complète en 2030, maximum. Il faudra observer de près les évolutions dans les prochaines années.

Commenter cet article