Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rajeunissement de l'OM

Publié le par JoSeseSeko

Rajeunissement de l'OM

La jeunesse de la majorité des nouvelles recrues de l'Olympique de Marseille rentre en contraste avec l'exode de cadres expérimentés, mais l'espoir de jouer les premiers rôles en Ligue 1 en 2015-2016 ne semble pas être perdu.

Si Marcelo Bielsa se pointe à la Commanderie pour prouver qu'il poursuit son contrat d'entraineur de l'Olympique de Marseille, c'est qu'il a fallu lui donner des garanties sérieuses, vu l'amputation sévère de l'effectif par rapport à la saison 2014-2015. Il faut dire que l'OM a vu plusieurs titulaires la saison dernière quitter le club en ce début de période de marché des transferts (André-Pierre Gignac, André Ayew, Jérémy Morel, Rod Fanni, Dimitri Payet et Giannelli Imbula).

Avis de tempête...

Autant, certains départs étaient prévus (Gignac et Ayew en fin de contrat), autant les autres partants ont surpris les supporters, jusqu'à déclencher leur colère (surtout après le départ de Payet, meilleur passeur de Ligue 1) contre la direction du club, directement mise en cause, avec un Vincent Labrune appelé par certains radicaux à quitter la présidence du club. Lui qui mène une politique d'austérité à la grecque, sans grands résultats sportifs (0 titre depuis le départ de Didier Deschamps en 2012, 1 seule qualification en Ligue des Champions en 2013-2014), ni économiques, vu que malgré cette politique, il a du soit s'appuyer sur Margarita Louis-Dreyfus (MLD), propriétaire du club, soit par des départs massifs de joueurs, comme ça a été le cas ces dernières semaines, pour combler les déficits.

Dans son chantier austéritaire, Labrune s'est distingué en vendant les joueurs les mieux payés... totalement libres. À l'exception notable de Payet (avec une plus-value non négligeable vu qu'il a été vendu à West Ham 15 millions d'euros, alors qu'il avait été acheté à Lille 10 millions), les meilleurs joueurs payés par le club sont partis gratos. Et souvent pour avoir un meilleur salaire. Ce qui me rappelle combien la notion "d'amour du maillot", claironnée par certains joueurs tels Ayew et Payet en a pris un sacré coup. D'autant plus que Payet a plusieurs fois déclaré "lier son avenir à celui de Bielsa". Finalement, il n'a pas attendu le retour d'El Loco. Ce départ-là a été causé par la faute de la direction du club, qui devait trouver 20 millions d'euros pour passer tranquillement devant la Direction nationale de contrôle de gestion (DNCG) le 30 juin, et par les négociations qui traînaient quant au transfert d'Imbula.

... malgré des éclaircies

Comment ne pas être furieux de cette gestion à vau-l'eau vu une présentation pareille de cette saignée de l'effectif olympien? Pourtant, il y a des signes positifs, comme l'arrivée du défenseur néerlandais Karim Rekik pour environ 5 millions d'euros, en provenance de Manchester City, et le retour du milieu offensif argentin Lucas Ocampos, de l'AS Monaco. Deux jeunes joueurs (20 ans tous les deux), deux joueurs ciblés par Bielsa dès son arrivée à l'OM. En plus de Georges-Kévin Nkoudou, ancien joueur nantais qui a tapé dans l'œil de l'entraîneur argentin la saison dernière, voilà comment Labrune et MLD entendent se plier aux volontés de Bielsa pour le convaincre de rester.

Puis après tout, la vente d'Imbula à Porto est une affaire bien menée au bout du compte. Pour un joueur à qui l'OM avait déboursé 7,5M€ en provenance de l'En Avant de Guingamp en 2013, le revendre deux ans plus tard pour 21,5M€ est un bel exploit de la part de Labrune. Puis surtout, n'étant plus menacé par la DNCG, il pourrait songer à recruter. Les joueurs N'Golo Kanté (Caen) et Idrissa Gueye (Lille), deux milieux défensifs, sont dans le viseur phocéen.

Une pression maintenue

Il n'empêche que, malgré les évolutions positives des dernières heures, la pression n'est pas totalement retombée du côté de la direction du club. Beaucoup de supporters sont inquiets du manque (relatif) d'expérience de ceux qui pourraient composer l'équipe type de l'OM 2015-2016, sachant qu'elle jouera la Ligue Europa et qu'il serait judicieux de la jouer à fond (voire d'aller au bout, pour les plus utopistes). Leurs craintes restent vives quant à l'attitude de la direction envers les deux derniers véritables cadres que sont Steve Mandanda, le gardien-capitaine et dernier survivant de l'OM champion de France en 2010, et Nicolas Nkoulou. Tous deux sont encore un an de contrat, ils sont courtisés en France et à l'étranger, ils sont désormais les joueurs les mieux payés du club. Faut-il les prolonger? Faut-il les faire partir maintenant? Voilà un dilemme cornélien qui sent le souffre.

Dans le cas d'un départ cet été, qui pourrait les remplacer? Au niveau des gardiens, un Guillermo Ochoa est évoqué par certains supporters. En défense, un retour, celui de Lorik Cana, qui a porté le maillot olympien de 2005 à 2009, serait très apprécié par des supporters qui ne l'ont pas oublié. Mais encore faut-il savoir ce qu'en dirait Bielsa. Seul lui pourrait penser à des alternatives et surtout les exiger auprès de Labrune et MLD, qui savent combien l'aura de l'entraîneur sur les fans est immense, leur permettant d'acheter la paix sociale, bien fragile quand il est absent.

Commenter cet article

Tietie007 23/10/2015 11:48

Ocampos, Rekik, ils tirent tous les deux une sacrée caravane !