Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'ère McCourt peut officiellement commencer

Publié le par JoSeseSeko

Photo: image Twitter

Photo: image Twitter

Une nouvelle page va s'écrire dans l'histoire de l'Olympique de Marseille, après 20 ans de présence de la famille Louis-Dreyfus et une fin de règne en queue de poisson. Mais pas dit que le nouveau propriétaire, Frank McCourt fera énormément mieux. La vigilance est de rigueur pour certains supporters.

Le match du dimanche 16 octobre entre l'Olympique de Marseille et le FC Metz au Stade Vélodrome, se solvant par une victoire poussive de l'OM 1-0, marque la fin officielle de l'ère Louis-Dreyfus dans la destinée du club, depuis décembre 1996. Ce lundi 17 octobre, le milliardaire états-unien Frank McCourt paraphera la signature de la vente du club marseillais, lui permettant de contrôler 95% du capital du club. Les 5% restants pour la veuve Louis-Dreyfus.

Une bâtisse à reconstruire

Comme le rappelle le site Le Phocéen (cf lien), il y a 20 ans, quand Robert Louis-Dreyfus (RLD) prit les rênes du club, un supporter lui a déclaré ceci: "Franchement Monsieur, on a tout ici, il ne manque plus qu'une équipe". Cette phrase pourrait bien se répéter à destination de M. McCourt. Même si certains joueurs comme Bafétimbi Gomis, Clinton Njie, Lassana Diarra ou William Vainqueur ont des qualités individuelles intéressantes, il manquerait davantage qu'une équipe à l'heure actuelle.

C'est du côté de l'encadrement sportif que la bâtisse OM est à reconstruire. Pour McCourt et Jacques-Henri Eyraud, le nouveau président du club, les deux premières tâches sont de trouver un directeur sportif et un entraîneur. Sur le premier axe, les choses avancent car il se pourrait bien que le Portugais Luis Campos, ayant rendu de bons et loyaux services à l'AS Monaco et au réseau bien fourni, pose ses valises sur la Canebière dans les prochains jours, selon différents journaux sportifs. Du côté de l'entraineur, ça reste plus délicat, même si le nom du Portugais André Villas-Boas semble revenir avec insistance. En tout cas, un départ de Franck Passi semble acté; l'actuel coach n'étant pas convainquant en ce moment.

La formation, juge de paix

En principe, beaucoup de mouvements sont à prévoir durant le mercato d'hiver, avec sûrement des arrivées de joueurs (de renom) pour élargir un effectif qui semble manquer d'éléments expérimentés. Néanmoins, RLD fit quelque chose de semblable à son arrivée et ça n'a pas empêché l'OM de connaître des situations dangereuses à plusieurs reprises. Donc, comment évaluer le projet de McCourt et croire qu'il est pertinent pour la stabilité et la pérennité du club phocéen?

Le principal juge de paix de l'ère devrait bien être la formation. En effet, depuis Tapie, et à l'exception du purgatoire imposé par les instances du foot français après l'affaire VA-OM, le centre de formation de l'OM n'a guère été pris en compte pour que les minots composent une part importante, voire même majoritaire de l'équipe première. Du coup, rares sont les talents ayant pu s'exprimer sous le maillot ciel et blanc dans le club et issus du centre de formation (Samir Nasri, André Ayew, Mathieu Flamini, Bilal Boutobba). Il serait temps que le centre de formation soit mieux considéré par la direction du club car c'est un gage de stabilité au sommet du foot français. L'exemple de l'Olympique lyonnais de Jean-Michel Aulas devrait faire réfléchir. En tout cas, dans les multiples entretiens accordés à des médias français, le magnat de l'immobilier accorde de l'importance au centre de formation et compte bien y établir une politique volontariste sur ce sujet. Wait and see...

Quid de l'alternative socios?

Maintenant que la vente est actée, toute alternative en matière de contrôle du club est-elle abandonnée? Pas forcément. Depuis plusieurs mois, le collectif Massilia Socios club, qui entend importer le modèle des socios, tel qu'il est représenté en Espagne, à l'OM. Pour l'instant, près de 2.000 supporters olympiens ont été sensibles au programme proposé par ce collectif, qui entend dans un premier temps, vouloir entrer dans le capital du club à hauteur de 5 à 10%. Ce qui signifierait de racheter les parts appartenant encore aux Louis-Dreyfus ou déjà picorer sur celles de M. McCourt. Pour cela, il faudrait rassembler une somme bien supérieure à un million d'euros. Ce qui est un objectif encore lointain pour le moment. Néanmoins, selon certains membres du Massilia Socios club, des contacts ont été établis avec la nouvelle direction du club et cette dernière semble être plus à l'écoute que la précédente.

En résumé, une nouvelle page va s'écrire dans l'histoire de l'OM et pourrait connaitre bien des évolutions dans les prochains mois.

Commenter cet article