Pas de vacances pour le chômage

Publié le par JoSeseSeko

Photo: Reuters

Photo: Reuters

Les résultats de Pôle emploi pour le chômage en juin sont tombés. Le ministère du Travail, de François Rebsamen, rapporte dans son communiqué du 25 juillet que le nombre de chômeurs recensés en catégorie A par Pôle emploi (c'est-à-dire celles et ceux qui n'ont pas du tout travaillé) a cru de 0,3%, soit près de 10 000 demandeurs d'emploi de plus. Ce qui porte à plus de 3,6 millions de chômeurs en France métropolitaine. Dans les résultats, un contraste s'établit entre un chômage des "seniors" qui croit et un chômage des "jeunes" qui poursuit une baisse. Même si en valeur absolue, les chômeurs de la classe d'âge 50-64 ans sont plus nombreux que ceux de la classe d'âge 15-24 ans, cela ne signifie en rien que le taux de chômage des 50-64 ans soit plus élevé que celui des 15-24 ans. Bien au contraire!

Triste record qui tend tellement à être de nouveau battu dans les prochains mois, tellement les multiples organismes et institutions françaises et internationales (Fonds monétaire international, Commission européenne, Organisation de coopération et de développement économiques, Observatoire français des conjonctures économiques, etc.) sont pessimistes sur l'idée d'une baisse du chômage durant la fin de l'année 2014. Et les perspectives de croissance, revues continuellement à la baisse, assombrissent le tableau car pour la plupart des économistes (orthodoxes et hétérodoxes, le consensus est assez large, pour une fois), il faudrait 1,5% de croissance pour que le chômage commence effectivement à diminuer en France.

Or cette publication tombe au moment même où les députés planchent sur les premières mesure du pacte de responsabilité. Et contrairement aux orthodoxes, qui estiment avec le patronat, que cela va dans le bon sens, d'autres demeurent critiques au sujet du pacte de responsabilité, et que si le gouvernement passe son salut avec cette politique économique d'obédience (social-)libérale, "l'inversion de la courbe du chômage", chère au président François Hollande, peut être repoussée aux calendes grecques.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article