Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une Ligue 1 sous coupole parisienne

Publié le par JoSeseSeko

Une Ligue 1 sous coupole parisienne

Le championnat de France rend son verdict avec un Paris Saint-Germain de nouveau champion de France, au terme d'une saison pas tranquille pour le club de la capitale.

À croire que c'était écrit d'avance en août dernier! Depuis un semaine, le PSG s'est offert le titre le champion pour la troisième année consécutive, la cinquième fois dans son histoire. La ligue 1 termine ainsi sa saison 2014-2015 avec le club de la capitale, suivi de l'Olympique lyonnais et de l'Association sportive de Monaco, qui s'assure cette troisième place, face à la concurrence de l'Olympique de Marseille.

Paris champion dans une certaine logique

À première vue et si on est simple d'esprit, c'était sûr que le PSG ne pouvait pas faire autrement. Il faut dire que le club qui est détenu par les qataris depuis 2011 a le plus gros budget, les meilleurs joueurs et un entraîneur, Laurent Blanc, au cursus respectable. Mais contrairement à la saison 2013-2014, les parisiens n'étaient pas seuls au monde.

Le terrain a montré, tout au long de la saison, que le PSG n'était pas forcément à la hauteur dans le jeu, respirait une grande pauvreté, une fatuité dans l'état d'esprit qui font que soit l'OM ou l'OL méritaient davantage d'être champions, vu le jeu offensif affiché par les hommes de Marcelo Bielsa et d'Hubert Fournier. Mais dire ainsi les choses, c'est être considéré comme subjectif alors que c'est complètement objectif, car c'est sûr que des footix (ou supporters-consommateurs, c'est selon) crieraient au loup.

Valses à prévoir

Comme je l'avais écrit l'an dernier, Lille risquait de ne pas pouvoir lutter pour le podium. Ce sont l'OL et l'OM qui ont concurrencé l'AS Monaco cette saison. Le club de la principauté, qui suivait initialement une politique semblable à celle du PSG, a radicalement changé durant l'été en se tournant vers les jeunes, en raison du fair-play financier. Avec le parcours réalisé en Ligue des champions (1/4 de finale), le club entraîné par le Portugais Leonardo Jardim ne manquera pas d'attirer l'attention avec des joueurs comme Anthony Martial, Layvin Kurzawa, ou Bernardo Silva par exemple, qui pourraient être repérés par des clubs étrangers l'été prochain. Sa troisième place assurée ce soir lui donne une nouvelle chance d'assurer une présence en Ligue des champions en 2015-2016 et les revenus qui vont avec (une vingtaine de millions d'euros minimum), à condition de passer les matchs de barrage. Puis avec un assouplissement du fair-play financier comme cela semble être envisagé, le PSG pourrait davantage recruter pour concurrencer au niveau européen désormais (Angel Di María?, Paul Pogba?, etc.).

Du côté d'autres clubs, une valse d'entraîneurs semble se préparer. En particulier sur Marseille. L'Argentin Marcelo Bielsa, dont le style de jeu et les déclarations parfois tonitruantes ont fait de lui le personnage le plus captivant de la Ligue 1. Des rumeurs évoquent un départ d'"el loco" dès la fin de cette saison, d'autant plus que l'OM ne se qualifie pas pour la Ligue des champions alors que jusqu'en avril, il était en mesure de pouvoir disputer cette compétition. Pourtant, c'est loin d'être une certitude et d'ailleurs, l'entraîneur phocéen doit voir dans les prochains jours le président Vincent Labrune sur la question de son contrat ainsi que la politique de recrutement du club.

Le rideau de la Ligue 1 tombe. Et l'arbitrage ne fait pas de cadeau, surtout pour fausser les résultats, quel que soit le club en question.

Commenter cet article