Une Ligue 1 sans suspense?

Publié le par JoSeseSeko

Une Ligue 1 sans suspense?

À l'approche de l'ouverture de la saison 2021-2022, qui semble bel et bien promise au Paris Saint-Germain, les difficultés financières demeurent pour le championnat tant les droits télé sont instables pour des clubs qui en sont dépendants.

On avait laissé la Ligue 1 avec un champion surprise, le Lille olympique sporting club (LOSC), aux dépens du Paris Saint-Germain (PSG), au bout d'une saison majoritairement à huis clos - contexte sanitaire oblige - et dans le rouge en raison du fiasco Mediapro sur les droits télé. Un problème qui perdure bien qu'Amazon soit devenu le nouveau principal diffuseur des matchs du championnat à partir de cette nouvelle saison 2021-2022, puisque Canal+ et Bein Sport sont en litige et que la justice a du s'en mêler pour trancher sur ce point (cf lien n°1).

PSG, au-dessus du lot?

Comme chaque année depuis 2011, année de son rachat par le Qatar, le PSG fait figure d'ultra favori pour le titre de champion, avec un appétit revanchard sans doute puisque le LOSC l'a dépossédé de son trône la saison dernière. Il faut dire que, sur le papier, le club parisien a un effectif largement suffisant pour y arriver et se concentrer également en Ligue des champions. Et ce, d'autant plus que les arrivées de Georginio Wijnaldum, de Gianluigi Donnarumma, d'Achraf Hakimi et de Sergio Ramos sont considérées comme de très bons coups, notamment du fait que certains de ces nouveaux venus sont arrivés libres. De quoi ne pas trop entamer des finances qui ont quand même subi les contrecoups du contexte sanitaire - chute des recettes de billetterie, marché des transferts moins mouvementé entre "grands clubs" - et de la baisse des droits télé.

Après, entre ce qui est sur le papier et la réalité du terrain, parfois des différences s'observent. Et il sera bon de voir si les recrues permettront au PSG d'avoir une certaine stabilité émotionnelle et physique tant sur plusieurs matchs, dès que les joueurs parisiens, y compris un Neymar ou un Kylian Mbappé, étaient dominés physiquement, ils perdaient vite leurs nerfs et accumulaient les cartons rouges. Voilà le principal enjeu au sujet du PSG pour cette future saison.

Trois clubs pour deux places sur le podium

Et le reste du podium? À supposer que le PSG soit (encore) champion à la fin de la saison, les deux places suivantes, permettant de jouer la Ligue des champions 2022-2023, pourraient se jouer principalement entre trois clubs: l'Association sportive Monaco (ASM), l'Olympique lyonnais (OL) et l'Olympique de Marseille (OM). Je botte en touche le LOSC, champion en titre car il y a eu un changement d'entraîneur et que certains cadres de l'équipe ont largué les amarres. L'ASM s'est renforcé avec Alexander Nübel, présenté comme le successeur de Manuel Neuer en tant que gardien de l'équipe d'Allemagne ou encore les milieux Jean Lucas et Ismail Jakobs. Du côté de l'OL, Peter Bosz remplace Rudi Garcia sur le banc de touche et compte mener un plan de jeu résolument offensif et puiser sur les jeunes du centre de formation de l'OL, dont la qualité est reconnue en Franc et ailleurs depuis plusieurs années.

Quant à l'OM, un nouveau chantier a été lancé avec l'entraîneur Jorge Sampaoli comme chef de chantier et le président Pablo Longoria comme ingénieur en recrutement malin. Et voir les recrues arrivées à la veille du début de la saison laisse songeur: Gerson, Konrad de la Fuente, Paú Lopez, Luan Peres, Mattéo Guendouzi, William Saliba, Cengiz Ünder. Je ne compte par Leonardo Balerdi car il était prêté au club marseillais la saison dernière et qu'il s'agit d'un transfert définitif. Reste à savoir si le schéma de jeu offensif prôné par Sampaoli, avec trois défenseurs centraux et deux pistons, peut véritablement être stable et efficace pour être dans la lutte pour le podium tout en ayant à jouer la Ligue Europa à fond. En tout cas, des départs restent à organiser (Duje Caleta-Car, Boubacar Kamara, Dario Benedetto, Nemanja Radonjic) pour pouvoir de nouveau recruter, à défaut de vouloir promouvoir des minots du centre de formation.

Faites trembler les filets!

Publié dans Sport, Football, Ligue 1, PSG, OM, OL, ASM, Économie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article