Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jeunes cons ou nihilistes du XXIème siècle?

Publié le par JoSeseSeko

Jeunes cons ou nihilistes du XXIème siècle?

Voici un article écrit sur mon autre blog, le 16 avril 2010.

Depuis plusieurs années, on relate quotidiennement en tant que faits divers dans la presse écrite et télévisuelle, la violence venant d'une jeunesse de banlieue issue de l'immigration maghrébine et subsaharienne (donc, de l'ensemble de l'Afrique).

Chaque jour ne se passe sans relater ces faits et accuser directement ces jeunes noirs et arabes, fauteurs de troubles et casseurs de bâtiments publics, mobiliers ou immobiliers, pouvant tuer dans le pire des cas.

Loin de moi l'idée de vouloir les défendre, car ils sont minoritaires, peu enclins à s'inscrire dans des valeurs républicaines, fuyant le monde de l'éducation (réduisant à vue d'œil, d'expression orale et écrite, leur cerveau), oubliant les écrits de leurs aînés (dont le mouvement littéraire, culturel et politique qu'est la Négritude, due à Léopold Sédar Senghor, Léon Gontran-Damas, Aimé Césaire, ou d'autres intellectuels africains qui sont en-dehors de la Négritude tels Franz Fanon ou Cheik Anta Diop principalement) et font honte à une majorité désormais stigmatisée, montrée du doigt comme "tous pareils" (mais ça, "il ne faut jamais prendre les gens pour des cons, mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont"), mais je trouve qu'il est trop facile de s'attaquer à eux car ces jeunes (noirs et arabes) sont les oubliés d'un système économique et social verrouillé, qui garde toujours les mêmes à son sommet (la bourgeoisie dans le langage marxiste qui reste unie et qui a réussi à diviser un monde prolétaire, perdant ainsi sa conscience de classe) puis il n'y a pas qu'eux qui font partie de bandes de casseurs (des blancs également).

Cependant, les faits sont là. Ils renforcent les récents propos de Zemmour, qui ne montrent que la partie immergée de l'iceberg qu'est la société actuelle et les idéaux du Front National envers l'immigration, considérée comme un "fléau pour la France"! Or, en référence à la Négritude, ceux qu'on appelle les "hommes de couleur" apportent de la richesse économique, culturelle et politique au pays auquel ils appartiennent (exemple: Le Royaume-Uni et sa communauté caribéenne, apportant des mouvements musicaux tels le ska ou le reggae; ou les États-Unis, avec les afro-américains à qui ont doit le jazz, le blues ou le rock principalement).

Finalement, je commence à penser, d'autant plus que les politiques "n'ont rien oublié, rien appris" des émeutes de novembre 2005, que les bandes de casseurs peuvent correspondre au nihilisme qu'avait pronostiqué et diagnostiqué le philosophe Friedrich Nietzsche à la fin du XIXème siècle. On pensait que c'était révolu depuis les vagues skinhead et punk des années 70 et 80, mais ce nihilisme (idée que l'individu part de rien, ne peut mener à rien et qu'il faut tout détruire: foutu pour foutu pourrait-on dire!) est de retour mais il revient sous une autre forme. Car ces nihilistes du XXIème siècle n'ont aucun but précis dans la vie, aucun objectif après leurs tentatives de saccage, donc cassent pour casser (quels crétins qui servent objectivement le gouvernement, et donc la classe bourgeoise! ^^), alors que les skinheads et punks (abstraction des boneheads: skinheads d'extrême-droite) ont un objectif clair: la liberté, l'égalité, la fraternité car ces derniers se déclarent souvent communistes ou anarchistes.

En tout cas, je trouve que ce sujet mérite réflexion. Quel est votre point de vue?

Commenter cet article