Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le M23 est-il la Vendée de la RDC?

Publié le par JoSeseSeko

Le M23 est-il la Vendée de la RDC?

Ces derniers jours, le mouvement rebelle M23, basé sur les provinces du Kivu (nord et sud), frontalières avec le Rwanda, connait une série de reculades face aux FARDC, permettant à l'ex-Zaïre de retrouver un rapport de forces favorables dans les négociations en cours avec les voisins ougandais et rwandais, soupçonnés (plutôt à raison) de soutenir la rébellion. Les derniers rebelles doivent se cacher le long de la frontière rwandaise, afin de se refaire une santé sauf si les leaders militaires et politiques décident (enfin) de cessez-le-feu, se rendant compte que c'est une mission impossible!

Pourquoi cette comparaison avec la Vendée, me direz-vous? C'est bien simple. La Vendée se rebella contre la République en début d'année 1793 (ou an I du calendrier républicain), étant soutenue par la Grande-Bretagne ne pouvant supporter la Révolution française. Cette rébellion connut des phases de succès avant que les armées de la République reprirent le dessus. Malgré des motifs différents (religieux et politiques pour la Vendée; économiques et politiques pour le M23), ces deux mouvements avaient le même objectif (raté): renverser lentement mais sûrement le pouvoir!

Maintenant, force est de constater que la rébellion du M23 va laisser des traces! Surtout pour les femmes, systématiquement violées (le viol étant devenu une arme de guerre utilisée par tous). Et comment l'état de droit va-t-il reprendre sa place dans une zone de non-droit permanent depuis 1996, voire depuis le génocide rwandais de 1994? En tout cas, il serait judicieux d'avoir un plan d'occupation stricte, afin d'apaiser les esprits, et non de faire comme ce fut le cas de la France révolutionnaire, lancer des "colonnes infernales" sur le territoire rebelle, n'ayant pas ramené pleinement l'état de droit et le respect de la loi au sein de la population.

Pour finir, la République Démocratique du Congo doit rester une et indivisible!

Commenter cet article