Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Génocide du Rwanda: le Congo-Zaïre, grande victime

Publié le par JoSeseSeko

Génocide du Rwanda: le Congo-Zaïre, grande victime
Génocide du Rwanda: le Congo-Zaïre, grande victime

Le 6 avril 2014, le Rwanda commémorait le 20ème anniversaire du génocide tutsi, qui fit 800 000 morts et provoqua 2 millions de déplacements de personnes vers les pays voisins, notamment l'ex-Zaïre.

20 ans après, le pays qui a le plus subi ce génocide, le 3ème du siècle dernier, ce n'est pas le Rwanda lui-même, puisque les tutsis ont repris le pouvoir avec le Front patriotique rwandais, de Paul Kagame. Mais bel et bien son voisin zaïrois. Le Rwanda, après s'être entre-tué, s'est tourné vers le Zaïre afin de le déstabiliser, de le tenir à sa merci. Pour preuve, il a aidé la rébellion de Laurent-Désiré Kabila à renverser la dictature de Mobutu, cette honte du passé. Mais le Mzee ne voulait pas être un pantin au service du Rwanda, et de l'Ouganda de Yoweri Museveni, allié historique de Kagame, qui a servi de base arrière pour le FPR avant le génocide et la reprise du pouvoir contre les extrémistes hutus. Par conséquent, le Rwanda de Kagame a lancé la guerre contre le Zaïre, désormais République Démocratique du Congo, de Kabila père, de 1998 à 2003. Avec pour objectif de mettre un rebelle docile et de capter les richesses minières de la RDC par tous les moyens, notamment le pillage.

Même si depuis 2003, les deux pays sont officiellement en paix, le Mzee assassiné, remplacé par son fils adoptif Joseph, le Rwanda soutient les rébellions de tutsis congolais, vivant dans la province frontalière du Kivu, tels Laurent Nkunda en 2009 ou le M23 entre 2012 et 2013. Deux échecs, soit dit en passant, qui ont tout de même permis de piller, de violer dans la région du Kivu, victime des exactions rwandaises depuis 1994. 6 millions de morts depuis 20 ans dans le Congo-Zaïre! Une SHOAH africaine dont on évite d'en parler!

En tout cas, Kagame est honni de la population congolaise. Alors quand une rumeur a annoncé sa mort en janvier 2014, la population du Kivu, à Goma plus précisément, a voulu massivement se réjouir, signe d'une envie PROFONDE d'enterrer le président rwandais.

Mais comment la communauté internationale a pu laisser impunément un sinistre personnage agir de la sorte sur un pays voisin? Tout simplement parce que le Rwanda est soutenu par les États-Unis et Israël (entre victimes de génocide pouvant faire des exactions sur les voisins, "qui se ressemble, s'assemble"). Néanmoins, Washington commence à être moins à l'aise avec Kigali et tend à soigner ses relations avec Kinshasa, sentant l'utilité de la dictature kabiliste qui se met en place, peu à peu. Toujours pour la même raison: lorgner sur les minerais du Congo-Zaïre (Or, Cobalt, Cuivre, Zinc, Étain, Coltan, etc.). Comme au moment de l'indépendance de 1960, où il fallait éliminer Patrice Lumumba, aux yeux des états-uniens.

Commenter cet article