Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grosjean, le successeur de Prost?

Publié le par JoSeseSeko

photo prise par Takayuki Suzuki, le 13 octobre 2013, durant le Grand Prix du Japon, à Suzuka

photo prise par Takayuki Suzuki, le 13 octobre 2013, durant le Grand Prix du Japon, à Suzuka

Dimanche 24 novembre, la saison de Formule 1 se termine avec un 4ème titre (d'affilée) de champion du monde pour le pilote allemand Sebastian Vettel, sur Red Bull-Renault, qui a gagné 13 grands prix (tout comme son illustre compatriote Micheal Scumacher en 2004), dont les 9 derniers de la saison. Par ailleurs, son équipier, l'australien Mark Webber se retire du monde de la F1, pour conduire désormais en série Endurance (participation aux 24h du Mans en juin 2014, qui sait?)

Mais pour en revenir au titre de l'article, le pilote français Romain Grosjean a fait impression dans le paddock sur la saison 2013. Attendu au tournant après une saison 2012 en demi-teinte, le pilote Lotus-Renault, équipier du pilote finlandais Kimi Räikkönen, dit "ice-man" pour sa personnalité très réservée et aux antipodes du paddock, a connu une moitié de saison semblable à la précédente (2 podiums, abandons), mais à partir du moment où Räikkönen officialisa son départ chez Ferrari pour 2014, Grosjean a subitement eu une fin de saison remarquée et remarquable, avec 4 podiums sur les 7 derniers grands prix, dont une troisième place inespérée en Inde, car il partait de la 17ème position sur la grille de départ.

D'ailleurs, les autres pilotes ont changé d'avis sur le pilote Lotus-Renault, tels Webber, qui l'avait surnommé "le dingo du 1er tour" suite au grand prix du Japon 2012 à Suzuka, l'a impressionné sur cette même piste en cette année 2013, tout comme durant le grand prix des États-Unis 2013, où Grosjean termina 2ème, entre Vettel et Webber justement. Bref, sur la fin de la saison, Grosjean s'est souvent montré comme le meilleur des non Red Bull-Renault, même s'il n'a pas réussi à gagner de grand prix en 2013.

Maintenant, vu qu'il est sûr d'être le pilote numéro 1 de l'écurie Lotus-Renault pour 2014, arrivera-t-il à gagner un grand prix, devenant le premier français depuis Olivier Panis à Monaco en 1996? Et au-delà, sera-t-il le nouveau champion automobile français, vingt ans après le 4ème et dernier titre de champion du monde d'Alain Prost (en 1993)? En tout cas, il en a toutes les capacités, inspire désormais la crainte et le respect de ses adversaires, ainsi que toute la confiance de son équipe. Bonne chance Romain et à l'an 2014 pour la Formule 1!

Commenter cet article